Que faire lors d'un décès Imprimer

 Reconnaître que la personne est décédée

Certains signes permettent de conclure au décès de la personne malade :

  • Arrêt définitif de la respiration
  • Interruption des battements cardiaques
  • Regard fixe, pupilles dilatées
  • Mâchoire relâchée

Quoi faire à la suite d'un décès ?

Si la mort de l'être cher survient dans un établissement de santé, aviser le personnel infirmier qui prendra les dispositions requises. Si, par contre, le décès se produit à domicile, prenez le temps de vivre l'intensité de ce moment et accordez-vous une période de recueillement, si cela vous fait du bien. Appelez vos proches, s'ils sont absents. Garder votre calme et ne rien précipiter. Vous n'avez pas à appeler la maison funéraire immédiatement et la personne décédée peut rester à la maison pendant quelques heures sans problème.

Si vous vous sentez capable de le faire, certains gestes peuvent être posés à la suite du décès :

  • Fermez les yeux doucement avec votre main.
  • Étendez, respectueusement, le corps sur le dos, la tête légèrement élevée et les mains sur l'abdomen ou les bras étendus le long du corps.
  • Si les dentiers ou autres prothèses dentaires sont déjà en place, ne les enlevez pas. Sinon, remettez-les au représentant de la maison funéraire.
  • Retirez les bagues et les bijoux.

Qui contacter ?

  • Informez la famille et les proches qui sont absents.
  • Appelez le médecin traitant. Dans l'impossibilité de le rejoindre, le décès devra être constaté par un autre médecin. Appelez alors le 911. Expliquez à l'intervenant du 911 que votre proche était en soins palliatifs d'une maladie chronique dont la mort était attendue et que vous avez besoin d'un médecin pour constater le décès.
  • Contactez l'infirmière.
  • Appelez un représentant de votre confession religieuse, si désiré.
  • Rejoignez la maison funéraire.
Suggestions
 
Notez ou imprimez la liste des gestes à poser et gardez ces informations
dans un endroit facilement accessible.

Conservez bien en vue la liste des numéros de téléphone de personnes à
contacter à la suite du décès.

Démarches administratives


 


Source : Alain Legault, professeur adjoint à la faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal et Patricia Pineault, infirmière, 2011.