Extrait du site web www.iugm.qc.ca

Relations familiales Imprimer

 

J'ai l'impression de tout faire

Comme aidant principal d'un parent, il arrive parfois que le soutien de nos frères et sœurs nous paraisse insuffisant et nous croyons porter seul le poids des responsabilités. Cette sensation très désagréable peut causer beaucoup de frustration, voire même des conflits de famille, d'où l'importance d'avoir une bonne communication avec les membres de notre fratrie.

Il ne faut pas attendre que les autres devinent nos besoins, il faut plutôt
laisser de côté nos réticences et oser demander de l'aide et du soutien.

Quand on a besoin du soutien de notre famille, il faut parfois prendre le temps de nommer clairement nos besoins même s'ils nous semblent évidents.

  • Vous ne perdrez rien à leur expliquer :
  • Ce que ça implique comme responsabilités de prendre soin de votre parent (en temps, en énergie, etc.);
  • Les contraintes avec lesquelles vous vivez (impossible de quitter la maison plus d'une heure par exemple);
  • Les sacrifices que vous devez faire pour prendre soin de votre parent;
  • le soutien que vous aimeriez obtenir des autres membres de votre famille (un engagement clair plutôt que des promesses…).

Conseil de famille


Une dynamique familiale qui favorise la collaboration de chacun repose sur une bonne communication. La mise sur pied d'un conseil de famille peut vous être utile afin de partager équitablement les tâches reliées au soin de votre proche et pour prendre les décisions importantes.

Le conseil de famille devient un excellent soutien moral pour chacun
dans cette épreuve difficile qu'est la maladie d'un proche.

Vous pouvez décider de vous rencontrer selon une fréquence fixe ou au besoin. Pourquoi ne pas organiser des appels conférence ou utiliser Internet pour favoriser la communication avec les membres de la famille qui ne peuvent pas se déplacer? L'important est de trouver le moyen qui permette à chacun de pouvoir communiquer ses idées et ses opinions.


Le conseil de famille peut servir à impliquer tout le monde au moment de prendre une décision difficile. Par exemple, il vous servirait à relever les forces de chaque membre de la famille pour voir quelle peut être la contribution de chacun. C'est un excellent moyen pour diminuer les risques de conflits familiaux relatifs aux soins de votre proche.


Éviter les conflits

 

Il peut arriver que les relations familiales deviennent plus tendues, surtout lorsque les soins s'alourdissent. La collaboration n'est pas toujours facile si des conflits familiaux se font sentir ou ressurgissent.

Parfois, certains conflits familiaux remontent à plusieurs années et étaient présents bien avant la maladie de votre procje. Ces conflits sont parfois difficiles à résoudre. Plusieurs obstacles peuvent compliquer la situation :

    • Proximité
      Le manque de proximité de certains membres de la famille les empêche de vous donner un soutien régulier pour prendre soin de votre proche.

Astuce : Même s'ils ne peuvent pas être présents, ils peuvent quand même vous aider
dans certaines démarches comme la recherche de renseignements, certains appels,
les formulaires…
    • Manque de temps
      Les horaires de chacun sont déjà chargés et ils ne trouvent pas de temps pour vous aider.

Astuce : Faites un conseil de famille pendant lequel vous analyserez les horaires
afin de trouver des moments où chacun peut donner du soutien. Essayer de mettre
en place un horaire fixe plutôt que variable.

Par exemple
: Votre frère vient tous les jeudis soir chercher votre mère pour l'amener
au restaurant. Si vous convenez ensemble de l'heure où il vient chercher votre mère et
de l'heure à laquelle il la ramène, vous pourrez, de votre côté, vous accorder un moment
de répit et en profiter pour faire une sortie. Si vous ne savez pas à quelle heure ils
reviendront, vous resterez à la maison toute la soirée.
    • Désaccords
      Si votre proche n'est plus en mesure de prendre ses propres décisions, il se peut que les choix que vous preniez pour lui ne soient pas acceptés par tous les membres de la famille.

Astuce : Pour éviter que des décisions importantes ne causent d'importants conflits au sein
de votre famille, n'hésitez pas à faire un conseil de famille pour prendre ces décisions.
    • Et les bons côtés?
      Malgré toutes les difficultés que les familles peuvent vivre au plan de la communication et de la collaboration, il peut en résulter plusieurs effets positifs.
      Les soins à un proche malade peuvent parfois resserrer les liens familiaux qui ont auparavant été négligés en raison des obligations de la vie adulte de chacun (travail, famille, éloignement).

Le partage du but commun qui est le bien-être de votre proche peut mettre à jour une
solidarité familiale que vous aviez ignorée jusque-là.

 


Source: Francine Ducharme et al., Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille, rév. 2015.