Réorganiser sa vie Imprimer

 

Après l'hébergement

 

L'hébergement de votre proche a certainement changé votre vie: il y a un « avant l'hébergement » et un « après l'hébergement ». Et ceci est encore plus vrai si vous habitiez avec votre proche. Mais que ce soit à domicile ou auprès d'un proche hébergé, votre rôle d'aidant est exigeant. Car, il se peut que vous assumiez en même temps plusieurs autres rôles, soit ceux de conjoint, parent, grand-parent, employé, bénévole, etc.


Il vous importe donc de rester en santé, en commençant par prendre du temps pour vous... Encore faut-il avoir du temps de disponible!, direz-vous. N'attendez pas qu'un peu de temps se libère. Essayez plutôt de vous réserver un peu de temps pour prendre soin de vous, car c'est tout aussi important que de prendre soin des personnes que vous aimez.


Prendre soin de soi


Il y a de nombreuses façons de prendre soin de soi. Chacun est unique et devrait adopter les stratégies qui lui conviennent le mieux en fonction de ses besoins, de ses capacités et de ses habiletés. Comme le temps et les situations changent, les stratégies pour prendre soin de soi aujourd'hui peuvent être différentes des stratégies que l'on adoptera demain.


Voici quelques exemples :

  • Soyez bon envers vous-mêmes. Évitez de vous culpabiliser. Gâtez-vous, faites-vous plaisir. Osez demander de l'aide. Apprenez à recevoir du soutien.
  • Souvenez-vous que vous n'êtes pas un magicien: vos ressources et vos capacités sont limitées. Il faut juste se l'avouer et le rappeler à son entourage.
  • Trouvez-vous un oasis, un coin douillet où vous pourrez vous réfugier au minimum 30 minutes par jour pour vous reposer et récupérer.
  • Apprenez à accepter les échecs inévitables et félicitez-vous pour tous vos succès, même s'ils ne sont que partiels. Dites-vous : J'ai fait de mon mieux!
  • N'hésitez pas à changer votre routine de vie personnelle et variez vos tâches aussi souvent que possible. Les personnes sujettes à l'épuisement préfèrent ne rien changer malgré le fait que ce ne soit pas nécessairement sain pour elles.
  • Évitez de vous culpabiliser.
  • Soyez votre meilleure ressource, faites appel à votre créati­vité: trouvez de nouvelles façons de faire face aux difficultés et de voir la vie.
  • Entourez-vous d'amis et de personnes qui sauront vous comprendre et vous apporter soutien, confiance et orientation.
    Lors de rencontres sociales ou de sorties, faites un effort pour parler de choses agréables, drôles, intéressantes. Évitez de ne parler que de vos problèmes.
  • Apprenez à poser vos limites, à dire non. Lorsque quelque chose ne vous convient pas, dites je ne veux pas plutôt que je dois.
    Refaites le plein d'énergie par le rire et le jeu.

 


Source: Francine Ducharme et al., Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille, rév. 2015.