Équilibre et vieillissement Imprimer


Le maintien constant de l’équilibre, assuré par nos muscles, nos os, nos articulations et notre système nerveux, s’appelle le contrôle de la posture.

La posture se définit comme l'alignement de différentes parties du corps entre elles. Sachez que même lorsque vous êtes immobile, plusieurs parties de votre corps travaillent et collaborent.

C'est le cerveau qui la contrôle et qui détecte chaque perturbation susceptible de la modifier. Ainsi, lorsque vous montez un escalier, votre cerveau transmet à vos muscles et à vos articulations les informations qui sont nécessaires pour le maintien de l'équilibre. La flexibilité des muscles et la mobilité des articulations sont donc essentielles à un bon contrôle postural.

Même si vous n'êtes pas un ancien gymnaste, sachez que votre corps est très flexible. Il travaille sans cesse à conserver son équilibre, tout en vous permettant de bouger avec souplesse, précision et rapidité. Comment est-il possible de faire tout ça en même temps?

Centre de gravité

Centre de gravitéSelon les principes de biomécanique, l'équilibre du corps est obtenu lorsque l'on maintient le centre de gravité à l'intérieur des limites de stabilité.

Imaginez le centre de gravité comme une ligne droite qui traverserait votre corps depuis la tête jusqu'aux pieds (voir photo ci-contre). Si vous déviezde cette ligne en inclinant par exemple votre torse, vous déplacez le centre de gravité de votre corps et vous vous exposez à un risque de chute.

equilibre-canne

La limite de stabilité est tout simplement la surface à l'intérieur de laquelle le centre de gravité peut être déplacé sans provoquer la chute. Cette surface dépend de la largeur de vos pieds, de l'emploi d'une canne ou non, etc. Ainsi, sur la photo ci-dessous, la limite de stabilité est déplacée vers la droite en raison de l’utilisation de la canne.
 

Systèmes essentiels au maintien de l'équilibre

L'équilibre est donc le résultat d'une étroite collaboration entre les différentes parties (ou systèmes) de votre corps. Pour mieux comprendre la cause d'un déséquilibre, il est essentiel de bien connaître ces diverses parties et leur rôle, afin de déterminer si le déséquilibre est dû à un mauvais fonctionnement de l'une d'entre elles ou simplement au processus normal du vieillissement.

Six systèmes essentiels collaborent au maintien de l'équilibre :

En vieillissant, toutes les parties du corps
sont soumises à des changements.

En conclusion

Malgré les pertes dans les différents systèmes qui contribuent au maintien de votre équilibre, vous ne vieillissez pas tous au même rythme : certains nonagénaires jouent encore au golf quand des septuagénaires éprouvent de sérieuses difficultés à se laver, s'habiller ou tout simplement se préparer un repas. Pourquoi?

Selon certaines théories, le vieillissement rend plus aiguë des facteurs et des problèmes auxquels votre corps était déjà confronté ou soumis par le passé, ou bien certaines tendances à développer un problème dans une fonction particulière, mais dont vous vous rendiez à peine compte. Ces facteurs ou problèmes seraient en partie responsables de la différence entre l'âge chronologique et l'âge biologique, c'est à dire votre âge de naissance et l'âge réel de votre organisme. Il faut savoir que chacun de vos organes ne vieillit pas de la même façon. Ainsi, le coeur peut être prématurément affaibli, comparativement aux reins ou au foie. D'autres facteurs contribuent au vieillissement dans le sens qu'ils peuvent l'accélérer ou le retarder : ce sont certaines habitudes de vie comme la nutrition, l'activité physique, le tabagisme etc. sur lesquelles vous pouvez exercer un certain contrôle et ainsi garder une meilleure santé.