Extrait du site web www.iugm.qc.ca

Économiser votre énergie : c'est bon pour votre Imprimer

système!


Manquer d'énergie est synonyme de fatigue. Fatigue physique, mais aussi fatigue morale, qui peuvent toutes deux vous causer bien des tracas : trop fatigué pour marcher, pour faire l'épicerie, pour aller voir vos amis, ou tout simplement pour planifier votre journée ou veiller à votre budget. L’énergie vitale est l’un des éléments essentiels à la réalisation de vos activités quotidiennes. Bien conserver cette énergie est indispensable pour mieux combattre la fatigue et minimiser les risques de chutes.

Maintenir votre énergie vitale à son plus haut niveau n'a rien de sorcier. Il suffit de suivre ces quelques recommandations :

    • Prenez soin de vous :
      • Mangez bien : une alimentation saine et équilibrée est le premier apport en ressources énergétiques dont votre corps a besoin.
      • Dormez bien : une saine hygiène de sommeil permet de faire le plein d’énergie!
      • Détendez-vous : évitez, autant que possible, les situations de stress. Il existe de nombreuses méthodes de détente pour vous aider à relaxer si le besoin s'en fait sentir (techniques de relaxation, imagerie mentale, musique de détente, yoga, etc).
      • Faites-vous plaisir.
    • Soyez vigilant : respectez la posologie et l'horaire de prise de vos médicaments, car une dose incorrecte ou encore un oubli de votre part peut avoir des répercussions physiques (fatigue, étourdissements, etc.)
    • Ménagez-vous: revoyez les tâches que vous faites debout, et évaluez lesquelles vous pourriez réaliser en position assise. Couper vos légumes ou peler vos pommes de terre peut aisément se faire en position assise, à table plutôt que sur le comptoir. Un truc : Vous pouvez même vous permettre de laver la vaisselle assis, en installant un tabouret devant l’évier de votre cuisine.
    • Ne vous surestimez pas : ménagez vos forces en évitant de déplacer des objets trop lourds. Cherchez plutôt à les glisser au lieu de les soulever et à les pousser au lieu de les tirer. Un truc : Une boîte de 10 kg de détergent à lessive est peut-être plus économique, mais elle est aussi plus lourde à déplacer! En rangeant votre boîte à portée de main, vous pourrez l'atteindre aisément. Sinon, pourquoi ne pas transvider un peu de détergent dans un contenant plus petit? Si vous devez absolument soulever un objet lourd, veillez à bien fléchir les genoux et à avoir les pieds légèrement écartés pour augmenter votre stabilité. Et n'oubliez pas : si l'effort est trop grand, laissez le soin à d'autres de s'en occuper.
    • Optimisez votre espace pour réduire vos mouvements : ne rangez pas les objets que vous utilisez couramment dans des endroits difficiles d’accès. Évitez les rangements en hauteur qui vous demandent d’étirer les bras ou de grimper. Évitez aussi de placer des objets utiles quotidiennement dans des armoires basses qui vous obligent à vous pencher exagérément. Optimisez plutôt votre espace en disposant les objets les plus pratiques à portée de main, de façon à pouvoir les prendre sans effort.
    • Tenez-vous droit : adoptez une posture droite, aussi bien en position assise que debout et évitez de rester dans la même position trop longtemps. Alternez par exemple positions assise et debout, et une fois debout, mettez votre poids sur une jambe, puis sur l'autre, en alternance. Un truc : Si vous devez rester debout pendant un certain temps, par exemple devant l'évier, pourquoi ne pas ouvrir la porte de l'armoire située sous ce dernier? Vous pourriez poser votre pied sur l'étagère du bas pour changer la position de votre bassin et soulager ainsi votre région lombaire.
  • Calculez : évaluez vos déplacements avant d'entreprendre une activité domestique et cherchez toujours à les minimiser. Vous pouvez par exemple utiliser un plateau ou une desserte pour transporter certains objets et éviter ainsi les allées et venues. Gardez votre énergie pour de saines activités extérieures!
ATTENTION!
Soyez prudent : si vous passez de la position couchée à la position debout, ne vous levez pas brusquement; restez assis quelques instants avant de vous lever.


Enfin, dernière recommandation, mais non la moindre : travaillez à VOTRE rythme!


Planification : un long mot pour écourter vos efforts!

Planification de votre temps et gestion de vos tâches sont deux éléments clés de la conservation d'énergie. Voici quelques conseils qui vous permettront d’économiser bien des efforts :

  • Planifiez votre journée et votre semaine en procédant par étapes :
    • Déterminez les tâches prioritaires ou essentielles qui doivent être accomplies et alternez les tâches selon la dépense d'énergie qu'elles requièrent; si vous avez plus d'énergie le matin, profitez-en pour accomplir d'abord les tâches difficiles. Effectuez ensuite des tâches plus légères.
    • Répartissez les tâches qui demandent une grande dépense d'énergie tout au long de la semaine, vous éviterez ainsi d’avoir une journée surchargée (étalez les tâches ménagères sur plusieurs jours par exemple).
  • Faites des pauses fréquemment : des pauses de 10 à 15 minutes après 45 à 60 minutes de travail sont bien plus efficaces qu'une pause de 30 minutes au bout de 3 heures de travail!
  • N'hésitez pas à demander de l'aide pour les tâches difficiles à accomplir : parent, ami, voisin, service du CLSC ou femme de ménage peuvent vous aider. N’ayez surtout pas peur de les déranger. S’ils n’ont pas le temps de vous aider, ils vous le diront.
  • Éliminez les étapes inutiles : laissez sécher la vaisselle au lieu de l'essuyer (elle sèchera toute aussi bien!), rassemblez plusieurs objets sur un plateau ou une desserte plutôt que de faire des allers-retours, etc.
  • Utilisez les services et les ressources mis à votre disposition : livraison de marchandises du supermarché, plats surgelés, commandes par téléphone...

Grille de planification : un petit exercice pour vous faciliter la vie

Pour vous aider à appliquer adéquatement les principes d'économie d'énergie, prenez le temps de faire le petit exercice ci-dessous. Pour vous inspirer, consultez l'exemple d'une dame de 83 ans, Madame Berthe, et n'oubliez pas de lire les conseils de son ergothérapeute.

DIRECTIVES DE L'EXERCICE

1. Pendant une semaine, recensez :
  • les activités que vous faites et leur durée;
  • les pauses que vous vous accordez en notant la durée approximative de chacune d'entre elles;
  • vos heures de réveil et de coucher;
  • votre état général (comment vous vous sentez).

Pour vous aider à faire cet exercice, nous vous invitons à utiliser notre grille d'activités vierge.

2. Faites le bilan de vos activités et divisez-les en 3 groupes :
  • Les activités plaisantes et relaxantes.
  • Les activités nécessitant une plus grande dépense d'énergie.
  • Les activités très exigeantes, voire difficiles et exigeantes, que vous pourriez confier à autrui.

Précisez si ces activités se déroulent à heure fixe et si vous avez besoin d'aide pour en accomplir certaines.

3. Déterminez ensuite à quel moment de la journée vous êtes à votre plus haut niveau d'énergie vitale.
4. Une fois votre grille complétée, examinez-la avec attention : respectez-vous les principes d'économie d'énergie qui ont été décrits dans cette section? Certains changements s'imposent peut-être.
5. Prenez une nouvelle grille et tentez de mieux répartir vos activités en considérant leurs caractéristiques. N'oubliez pas de respecter vos limites et de prévoir des pauses régulièrement!

Il n'en tient qu'à vous de mieux gérer votre semaine pour être toujours à votre niveau optimal d'énergie vitale et ainsi éviter ou minimiser la fatigue physique et psychologique!