Extrait du site web www.iugm.qc.ca

Quelles sont les conséquences d'une chute? Imprimer

 

Il arrive à tout le monde de tomber de temps en temps; moment de distraction ou accident, les causes ne manquent pas. Mais avec l'âge, les causes de chute ne sont plus uniquement accidentelles : elles peuvent également être liées à l'état de santé de la personne et les conséquences sont alors plus graves.

Saviez-vous que...?
Dans les pays occidentaux, la cinquième cause de décès chez les personnes âgées est liée aux effets secondaires des chutes? Et que la mortalité des personnes âgées victimes de chute est 5 fois plus grande que celle des personnes qui ne sont pas tombées?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des séquelles physiques

Une chute s'accompagne souvent de complications physiques. Ainsi, 30 % des personnes âgées qui sont tombées subissent - outre des hématomes et écorchures bénignes - des fractures, des hématomes au niveau crânien, des blessures musculaires, ou encore elles sont victimes de pneumonies, de thromboses, et d'autres séquelles d’une station prolongée au sol.

Des séquelles psychologiques

Bien que 70 % des personnes âgées qui sont tombées ne se blessent pas gravement, elles ne sont pas pour autant à l'abri de fâcheuses conséquences, notamment psychologiques, telles que la peur de tomber, le sentiment de vulnérabilité ou encore l'humiliation. Ces personnes ont tendance à réduire leurs sorties extérieures par crainte de tomber à nouveau, ce qui peut altérer leur condition physique et limiter leurs contacts sociaux. Dans certains cas, la fréquence des chutes est telle qu'elle ne permet plus aux gens de demeurer chez eux sans grand risque et entraîne par là même leur placement en institution.

Il ne faut donc pas sous-estimer l'impact que peut avoir une chute - ou son appréhension - sur le moral et l'autonomie des personnes âgées. N'oubliez pas qu'une chute est une confrontation dramatique avec nos limites physiques et notre état de santé. Ainsi, le fait d'être étendu sur le sol peut être perçu comme un échec. Et que dire de l'incapacité de se relever seul?

Saviez-vous que...?

Le taux de mortalité par chute croît de façon exponentielle avec l'âge.

Ainsi, le taux de mortalité par chute au Québec en 1997-1998 était le suivant :

Décès par 100 000 personnes *

  • Tous âges confondus : 12,7
  • 65-74 ans : 8,1
  • 75-84 ans : 61,9 (soit presque 5 fois plus que le groupe précédent)
  • 85 ans et + : 368,5 (soit presque 6 fois plus que le groupe précédent)

 


* Source : Institut national de santé publique du Québec (2001).