Extrait du site web www.iugm.qc.ca

Valider les émotions de votre proche Imprimer



La validation consiste à reconnaitre les émotions vécues par votre proche et lui permettre de les exprimer. Il s'agit alors de ne pas confronter le contenu de son discours en niant sa réalité mais plutôt de parler des émotions vécues par votre proche en lien avec ce qu’il dit.

Si votre proche veut aller travailler alors qu’il ne travaille plus depuis plusieurs années, il faut éviter de le confronter à la réalité en lui disant qu’il a pris sa retraite depuis longtemps, ce qui pourrait augmenter son anxiété. Il est préférable de valider ses émotions (ex. : « tu t’ennuies ») et de lui parler de son travail (ex. : « tu aimais beaucoup ton travail », « qu’est-ce que tu aimais de ton travail », lui rappeler des souvenirs).

Si votre proche est triste en cherchant sa mère, il est préférable de ne pas l’orienter à la réalité en lui disant « ta mère est morte depuis longtemps ». Il est préférable de lui dire : « tu l’aimais beaucoup ta mère, tu t’ennuies d’elle? Comment elle était ta mère ? Qu’est-ce que tu aimais le plus chez elle ? Est-ce qu’elle était une bonne cuisinière ? »

Si votre proche vit des émotions très désagréables en lien avec un sujet précis, il est parfois préférable d’utiliser une stratégie de diversion pour changer de sujet plutôt que d’utiliser la validation.